J’ai testé le smartphone de terrain Kyocera Torque !

eugenie terrain

Il y a quelques mois nous avons fait un article sur « Comment bien choisir son smartphone terrain ? ». Aujourd’hui l’heure est au test de l’un d’entre eux, le Kyocera Torque KC-S701. Et quoi de mieux qu’un test grandeur nature entre les plages et les chemins escarpés de l’île de la Réunion! Sur le papier solidité et performances sont bien présentes mais qu’en est-il réellement? J’ai voulu en avoir le cœur net : chutes, sable, poussière, humidité, eau…

Allez c’est parti !

A sa sortie il y a 18 mois le Kyocera a fait l’objet de nombreux tests : Top For Phone, Degroup News, les Numériques, l’argus du mobile, Hitek, mais aussi des comparatifs Kyocera-Caterpillar-MTT de ZDNet, Kyocera-Caterpillar de FrAndroid

Bref l’idée n’est pas de vous décrire une nouvelle fois ce téléphone de terrain mais plutôt de vous faire un retour rapide après son utilisation quotidienne depuis 18 mois et notamment un voyage à la Réunion où j’ai pu le maltraiter.

Pour ma part voici l’utilisation que je fais d’un smartphone : téléphoner (ça va de soi, encore que…), internet, applications GPS, train, randonnée, sport. Je ne fais pas de jeu et ne prend pas beaucoup de photos pour les poster sur les réseaux sociaux. Vous l’aurez compris, pour moi un smartphone est avant tout un outil, pas un bijou! Je ne veux pas d’un smartphone qu’il faut protéger dans une coque ou enrouler dans une chaussette pour éviter la moindre rayure!

Un vrai costaud

J’ai donc fait le choix d’acheter le Kyocera Torque, qui allie à la fois solidité et un design relativement épuré et discret pour un téléphone renforcé.

Côté praticité le Kyocera se glisse facilement dans n’importe quelle poche de pantalon ou de veste. Je l’avais donc constamment à portée de main. Je ne réfléchis même pas si des clés sont présentes ou pas dans la même poche : après 18 mois d’utilisation l’écran n’a pas une rayure! Et tous les angles et bords du téléphone sont arrondis. Cela évite non seulement d’abîmer le téléphone mais aussi le fond des poches.

comparaison Iphone 5S et Kyocera Torque

Dans les chemins escarpés de l’île de la Réunion le Kyocera se montre particulièrement résistant! Il répond aux normes militaires MIL-810G, preuve d’une robustesse au choc et d’une fiabilité à toute épreuve. Pendant mon séjour, il a chuté plusieurs fois, sur de la roche, dans le sable, la boue ou encore dans l’eau. Il s’en est toujours remis. A la plage, il est arrivé plusieurs fois que mon téléphone se retrouve plein de sable. Mais aucun problème ni aucune rayure… Et pour enlever le sable, rien de plus simple: un coup sous l’eau et c’est terminé! Lors d’une visite d’un centre pour la réinsertion des tortues, je me suis même essayé à l’art de la photographie sous-marine !

Et il fonctionne même sous l’eau !

Le Kyocera ne laisse aucun grain de sable s’infiltrer dans l’appareil !

 

 

 

 

 

 

 

Petit bémol : l’accroche de la protection du microUSB s’est cassée il y a quelques jours. Ce n’est pas très grave cependant, la protection peut toujours être enlevée et remise sans problème et l’étanchéité est toujours garantie.

La qualité photo du Kyocera est correct mais sans plus. La caméra sur la face avant est cependant quasiment inutilisable, il faut énormément de luminosité pour voir quelque chose sur la photo.

Et sous la capot ça donne quoi?

J’avais paramétré le bouton latéral rouge du Kyocera pour l’ouverture d’une application de randonnée mais le mieux est de l’associer à l’application MyENEO bien sûr! Lors de chacune des randonnées j’activais le GPS pour tracer notre route et nous aider à nous repérer. J’en profite pour remercier tous les contributeurs d’OpenStreetMap qui partagent les chemins de randonnée! La batterie est très endurante, le smartphone a tenu la journée sans problème. Il tient en moyenne 2 à 3 jours en utilisation modérée. Et le GPS est précis. Si ce critère est important pour vous n’hésitez pas à relire notre article sur les GPS submétriques pour smartphones!

Il embarque Android 4.4 avec quelques fonctionnalités ajoutées par Kyocera. Donc pas de grosse révolution mais une très bonne réactivité et la 4G tourne à merveille.

Bilan

Je suis vraiment content de mon achat. Mis à part la qualité des photos que je trouve tout de même un peu faible (comparé à ce qui se fait maintenant sur d’autres smartphones), pour le reste je n’ai rien à redire. Il est parfait pour  l’utilisation que j’en fais au quotidien et pour les sorties terrain et sportives. A noter que le nouveau Kyocera Duraforce Pro arrivera probablement en Europe très bientôt, avec une fonctionnalité assez originale…

Allez, encore quelques photos prises avec le Kyocera, pour vous faire voyager un peu !

Encore une belle rando !

Soleil couchant sur la Réunion

Le cratère du Piton de la Fournaise

Éruption du Piton